Julien Eon Auteur Réalisateur

       Originaire du pays de Brocéliande en  Bretagne, Julien Eon développe dès l’adolescence un goût prononcé pour le cinéma fantastique, la littérature subversive et le rock underground. Mais c’est par le rock qu’il débute sa carrière artistique. D’abord en tant que guitariste et chanteur dans d’obscurs combos de la région rennaise, puis à Paris où il fonde le groupe The Marshmallow Dykes, avec lequel il enregistre deux albums dans un registre garage punk.

 

       Dès son installation dans la capitale, Julien se passionne parallèlement pour le métier de cinéaste.  En autodidacte, il étudie l’écriture scénaristique, la direction d’acteur, ainsi que les techniques de prise de vue et de montage. Pour son premier projet cinématographique, il décide de mettre en image son obsession pour les graffitis avec le court-métrage Gens d’la lune, filmé avec une caméra super 8, deux bobines et quelques centimes. Ce film, qui surprend par son ton à la fois provocateur et poétique,  fait une belle carrière dans les festivals et sur Canal +.

 

      A la suite de ce court-métrage, Julien réalise notamment un documentaire de 52 minutes M le Gardeur, plusieurs fois primé en festival et diffusé à la télévision. A travers ce film le style de Julien Eon auteur et réalisateur s’affirme et se précise. Nous sommes plongés dans un univers baroque où l’ironie et l'humour noir côtoient une poésie étrange et décalée. En 2015, il obtient une aide financière de la région Bretagne et réalise L’avenir est tellement radieux (que je dois porter des lunettes noires), un film inspiré de ses propres tribulations rock’n’rolliennes  et mystiques dans la forêt de Brocéliande. Primé aux Etats-Unis, ce film a été sélectionné dans de nombreux festivals autour du monde. Il est actuellement diffusé sur la plateforme VOD e-cinema.

 

        Depuis 2017, Julien se consacre essentiellement à l’écriture. Il finalise actuellement la continuité dialoguée de son premier projet de long-métrage, MAUSER, un thriller gothique hanté par des bikers russes et des voyages astraux. Il travaille également sur d'autres projets : ARMOR, une mini-série fantastique qui mêle écologie et légendes bretonnes, ainsi que PANDEMONIUM, une série historique et fantastique située dans le Paris de la fin du 19ème siècle.

       In his early years, french born film-maker Julien Eon shows a very strong interest in horror movies, bizarre litterature and urban subculture. His artistic career began as a guitar player and singer for various obscure punk and garage bands. He most notably founded the infamous Marshmallow Dykes, with whom he recorded two albums in a garage surf vein.

 

    Further to his Paris settlement, Julien becomes more and more interested in cinema. He admires particularly french directors Joël Seria, Leos Carax and american cinematographers John Waters and Sam Raimi. Julien directs his first short film Moon People, a no budget production shot on super 8. Oddly, this provocative and poetic short film, is selected in many french film festivals and is eventually broadcast on TV channel Canal +. Julien then directs « M le Gardeur », a 52 minutes award winning documentary.

 

    As a director, Julien Eon has found his own style where irony and dark humor goes alongside strange and mystical poetry. In 2015, he obtains financial support from the Brittany Cinema Fund and directs The Future is so bright (i gotta wear shades), a short film inspired by his own rock'n'roll adventures and weird "into the wild" journey in the Broceliande forest. Awarded in the USA, the film is selected in various festivals around the world and currently broadcasted on the VOD platform e-cinema.

    Since 2017, Julien dedicates himself to script writing. He writes the script of his first feature project, MAUSER, a thriller haunted by Russian bikers and astral projections. He also works on other projects : ARMOR, a fantasy TV show that mixes ecology and Breton legends, and PANDEMONIUM, a TV Show that takes place in Paris 1880, where a young man leads investigates in occult and spiritualistic circles.